Nos

Actualités

Avec Valérie Pécresse, nous installons progressivement des systèmes de climatisation dans les transports

La climatisation dans les transports en période de canicule est devenue indispensable. Les usagers des transports en commun se sont tous posés au moins une fois la question : pourquoi fait-il aussi chaud dans le métro ? La Région n’a-t-elle pas les moyens de financer des systèmes de climatisation dans les transports ?

Après 17 ans de sous-investissement durant l’ancienne mandature socialiste, nous avons choisi d’investir 17 milliards d’euros pour la rénovation et l’achat de nouvelles rames sur la période 2018-2030 avec Valérie Pécresse. Ces crédits vont permettre de totaliser 1200 rames climatisées en Ile-de-France.

Le confort, la sécurité – quand bien-même les hautes températures multiplient les malaises – sont essentiels pour les usagers quotidiens des transports en commun.

Il semble toutefois important de rappeler que ce sont nos prédécesseurs qui ont fait le choix d’une écologie punitive lorsqu’ils étaient aux responsabilités. Les élus écologistes, dont l’ancien Vice-Président en charge des transports, ont fait preuve d’une véritable duplicité : en continuant à commander des bus diesel mais en refusant l’installation de la climatisation ou d’un système de ventilation.

Aujourd’hui force est de constater que le mandat de Valérie Pécresse a déjà permis l’augmentation de la proportion de rames de trains climatisées (ou dotées d’un système de ventilation rafraichissante), passant alors de 53% en 2016 à 66% en 2019 rames de trains climatisées. Les chiffres grimpent jusqu’à 75% en 2021 et même 90% en 2025.

 

Nous avons donc établi trois objectifs que nous sommes déjà en train d’appliquer : la quasi-totalité des trains climatisés en 2025, 100% de bus propres et climatisés et enfin le doublement des rames de métro climatisées.

La question du « confort climatique » ne doit pas passer au second plan. Prendre les transports en commun dans des conditions insupportables incite les voyageurs à se reporter sur des modes de déplacement plus polluants. Avec Valérie Pécresse nous avons pris la mesure de cet enjeu et avons commandé de nouveaux trains climatisés, actuellement en cours de déploiement. D’ici fin 2021, 700 rames neuves ou rénovées circuleront sur le réseau francilien. Toutes les rames neuves seront climatisées et les rames rénovées majoritairement équipées de ventilation réfrigérée.

 

La politique de Valérie Pécresse, c’est aussi de financer les meilleures rames pour obtenir les meilleurs systèmes de climatisation, notamment des Regio2N (lignes D, R et N), des RER NG (lignes D & E) et des rames Francilien (lignes J, L et P avec 3 rames climatisées déployées chaque mois). La ligne C bénéficie elle déjà pour partie de la climatisation. Les trains déjà rénovés ou qui le seront prochainement sur les lignes A et B du RER bénéficient quant à eux de la ventilation réfrigérée.

De plus, dans le cadre de la rénovation des rames des lignes C et D, des aménagements visant à réduire l’impact de la chaleur à bord sont prévus comme des filtres spéciaux sur les fenêtres qui seront ouvrantes ou encore une modification technique des toitures des trains.

Avec Valérie Pécresse nous voulons également 100 % de bus propres et climatisés ! Aujourd’hui tous les bus que nous commandons sont désormais équipés de système de climatisation douce pour limiter la consommation d’énergie. Avec le réchauffement climatique et les épisodes caniculaires, la climatisation n’est plus accessoire, son absence rend les trajets insupportables et empêche les personnes les plus vulnérables d’emprunter les transports en commun. D’ici 10 ans, notre Région comptera 10 000 bus équipés de climatisation d’ici 10 ans, et en ce mois de juillet 2019 les lignes 208 et 393 sont déjà équipées d’un système réfrigérant.

Pour rappel, nous poursuivons l’objectif de 100 % de bus propres en Ile-de-France d’ici 2025 avec le plus grand appel d’offre d’Europe pour l’achat de bus électriques.

 

Enfin, le doublement des rames de métro climatisées constitue également un de nos principaux objectifs. En 2019, 35% des métros sont climatisés ou disposent d’un système de ventilation réfrigérée, dans 6 ans cette proportion aura quasiment doublé passant de 35% à 60%. Les lignes 1, 2, 5 et 9 bénéficient déjà d’une ventilation réfrigérée ainsi qu’une partie de la ligne 14. Concernant les autres lignes, le renouvellement de leurs rames est en cours notamment pour la ligne 4 et la ligne 11. Toutes les lignes de tramway disposent de la climatisation sauf le Tram 1 mais à l’horizon 2022, le renouvellement des rames sera effectué. Nous avons par ailleurs avancé de 6 ans la date de renouvellement des rames de la ligne 13 par rapport à nos prédécesseurs pour améliorer le confort des voyageurs.

 

Ainsi, alors que nos prédécesseurs ont laissé les conditions de transport des Franciliens se dégrader continuellement pendant 17 ans, nous avons, en quelques années, réussi à engager une véritable Révolution des transports du quotidien en Ile-de-France.

Recevez nos
actualités