Nos

Actualités

Déménagement et vente du siège de la Région-île de France : un changement économique, stratégique et symbolique

La Région quitte le centre de Paris et réunit tous ses sites sur un même lieu. Elle a choisi la Seine-Saint-Denis (93) pour installer son nouveau siège, dans un éco-quartier en pleine croissance : les Docks de Saint-Ouen.

La Présidente de la Région Ile-de-France l’avait annoncé durant sa campagne en 2015, cela figurait dans ses promesses et a été mis en œuvre six mois après son élection. Au total, ce sont près de 1 800 personnes qui sont toutes regroupées sur un même et unique site. Parmi elles, les membres du cabinet de la présidente Valérie Pécresse, les membres de l’exécutif régional et les agents. Le nouveau siège abritera également l’hémicycle de l’assemblée régionale ainsi que les salles des commissions.

Ce transfert permet en effet, de réaliser une réelle économie, le loyer est 31% moins cher qu’à Paris, ce qui représente une économie annuelle de plus de 9,2 M€.

« Installer ce nouveau site au-delà du périphérique, c’est réduire fortement le train de vie de la Région et gérer l’argent public au plus juste. Nous devons des comptes aux Franciliens, il y a des possibilités d’économies », lance Valérie Pécresse qui plaide pour « une politique de sobriété dans la gestion des deniers publics ».

La Région Île-de-France louera ainsi ses locaux à un tarif moyen de 237€/m², alors qu’elle loue aujourd’hui les immeubles abritant son siège au tarif moyen de 504€/m², soit plus du double.

De plus, la Région entend tirer le meilleur parti d’un patrimoine dont le montant, en cours d’évaluation, est estimé à 250 millions d’euros. La vente du bâtiment principal vient d’ailleurs d’être actée et revient à AG2R La Mondiale, pour un montant de 176.100.700 d’euros.

Un changement également stratégique : le transfert du quartier général de la Région au-delà du périphérique parisien est important. « Nous avions dit qu’il était urgent de déménager. La région s’est beaucoup développée. Elle assume de plus en plus de missions et nous étions implantés sur seize sites ».

Enfin ce déménagement est symbolique : la décision de déménager le siège du Conseil Régional au-delà du périphérique est un véritable symbole, celui de la nécessité d’un rééquilibrage au nord et à l’est tout en incluant les territoires populaires dans le projet régional. Un autre symbole est à souligner, celui de « quitter les quartiers chics, traverser le périphérique, travailler à la dynamique des quartiers en mutation et montrer notre volonté de lutter contre les fractures qui minent notre territoire », a souligné Valérie Pécresse.

Recevez nos
actualités