Nos

Actualités

La Région Ile-de-France et sa collaboration économique et touristique avec l’Asie de l’Est et Pacifique

Deuxième continent le plus riche du monde, l’Asie est un partenaire majeur pour le développement économique et durable de la Région Ile-de-France.

Avec près de 400 millions de touristes internationaux prévus en 2020, l’Asie de l’Est et Pacifique se place en deuxième position des régions du monde les plus visitées. L’attractivité est au cœur des problématiques que nous partageons avec le continent asiatique. En effet, avec 50 millions de visiteurs en 2018, du jamais vu depuis dix ans, l’Île-de-France reste le premier secteur touristique en France, et est la première destination mondiale. Près de 550 000 emplois directs et indirects en Ile-de-France sont consacrés à la promotion du tourisme régional. Important également pour l’aménagement du territoire, le secteur du tourisme a donc un réel impact sur le développement économique de la Région.

Avec Valérie Pécresse nous souhaitons encourager les échanges relationnels entre ces deux régions : partager des idées, des projets sur le tourisme ou encore promouvoir la région asiatique.

C’est ainsi que lundi 15 juillet, la Présidente s’est déplacée à Hanoï accompagnée de Hamida Rezeg, Alexandra Dublanche, Sophie Deschiens, Franck Margain, Grégoire de Lasteyrie, Jean-Philippe Dugoin-Clément et Eric Jeunemaitre pour un premier entretien avec l’ambassadeur de France au Vietnam, Bertrand Lortholary. La Présidente a inauguré l’exposition « Réduisons » à l’Institut Français du Vietnam avec Sophie Deschiens, déléguée spéciale à l’économie circulaire. L’exposition avait pour objectif de promouvoir de nouvelles pratiques plus écologiques, comme le recyclage, dans le but d’améliorer la qualité de l’air à Hanoï. Cet évènement a été l’occasion de rappeler les actions que la Région a déjà engagées dans le cadre de sa stratégie zéro déchet en Ile-de-France.

La journée du mardi 16 juillet a démarré directement à l’ambassade de France, où étaient réunis les acteurs du tourisme. L’objectif de cette première réunion : promouvoir le tourisme en Ile-de-France. Alexandra Dublanche, Vice-Présidente en charge du développement économique et de l’attractivité, a souligné à cette occasion la hausse de 40% du nombre de touristes vietnamiens en Ile-de-France en 2018.

En effet, grâce à l’action de Valérie Pécresse et de la Vice-Présidente en charge du tourisme : Hamida Rezeg, la Région Ile-de-France cherche constamment à renouveler son offre touristique à travers sa gastronomie, l’entretien des monuments historiques, une sécurité renforcée, plus de volontaires du tourisme ou bien avec le Paris Region Pass.

En cette journée du mardi, la matinée s’est poursuivie par l’inauguration de la station de mesure de la qualité de l’air (Airparif et Envea) installée sur le site de l’ambassade. Au programme : échanges et discussions sur la « qualité de vie / qualité de ville », projet triennal de coopération sur l’environnement sur la base de capteurs scientifiques capables de mesurer la pollution de l’air également déployés dans les métros parisiens. Plus tard dans la matinée, Valérie Pécresse, Sophie Deschiens et Alexandra Dublanche se sont entretenues avec le Maire de Hanoi, Nguyen Thé Thào pour célébrer les 30 ans de la coopération entre la Région et la capitale du Vietnam. L’innovation et le dynamisme urbain étaient également au programme ! La Présidente s’est ensuite rendue à l’atelier PRX « Ville & Innovation » en présence de l’Institut Paris Région et d’Airparif, il s’agissait d’une expertise unique pour répondre aux défis du dynamisme urbain d’Hanoï.

La journée s’est terminée par une conférence de presse en présence des dirigeants de la ville de Hanoï et de la Présidente. Les deux parties ont présenté de nombreux aspects de cette longue collaboration qui repose sur « une riche amitié et un solide partenariat ». Chung a par ailleurs souligné que « la Coopération Hanoï – Ile-de-France est bien appréciée par les deux gouvernements, comme un modèle à suivre pour toutes les autres régions vietnamiennes et françaises » et Valérie Pécresse a ajouté que « 30 ans c’est la plus longue collaboration de l’Ile de France avec une ville étrangère ! »

Arrivée à Tokyo, Valérie Pécresse a rencontré le PDG de la société japonaise de cosmétiques et produits de luxe Shiseido, Masahiko Uotani afin de discuter recherche et développement pour peut-être envisager une possible implantation en Ile-de-France. Les conseillers régionaux ont   aussi rencontré le groupe Toyota Motors pour la présentation de leur plan Hydrogène afin de répondre aux défis sur la mobilité durant les JO de Tokyo.

La Région compte renforcer son attractivité économique et touristique au Japon. En effet, en 2018, la région a accueilli plus 23% de touristes japonais supplémentaires sur le territoire francilien et aujourd’hui le Japon est reconnu comme le 1erinvestisseur asiatique en France !

Valérie Pécresse veut faire de la Région Ile-de-France une région attractive pour les jeunes, c’est pourquoi la Présidente a également souhaité rencontrer les étudiants de la Tokyo Université.

Accompagnée des représentants de la SNCF, de la RATP et de KEOLIS, la Présidente s’est rendue à la gare de Shinjuku, gare la plus fréquentée au monde. Elle a par ailleurs rappelé l’engagement financier inédit de la Région Ile de France pour développer les transports en commun performants et modernes, dans la perspective des Jeux Olympiques de 2024 à Paris. Au-delà des JO, Valérie Pécresse a indiqué utiliser sa visite à Tokyo « pour réfléchir sur les transports du quotidien ».

Recevez nos
actualités