Nos

Actualités

La Région s’engage pour l’accessibilité des transports !

Les transports en commun franciliens ont connu 17 années de sous-investissement criant. Durant les trois mandats socialistes l’accessibilité du réseau d’Ile-de-France a pris un retard considérable, entrainant des difficultés quotidiennes pour les personnes à mobilité réduite.

Face à ce constat Valérie Pécresse, Pierre Deniziot, délégué spécial de la Région en charge du logement et du handicap, et les élus du groupe LRI s’engagent massivement pour rendre les gares franciliennes accessibles à tous. Pour cela, nous apportons 1,4 milliard d’euros d’ici 2024, ce qui représente un investissement sans précédent pour notre collectivité.

Notre politique a déjà permis d’obtenir de premiers résultats avec un réseau de transports de surface accessible à 100%. Ainsi, l’intégralité des lignes de bus et de tramway sont maintenant utilisables par les personnes à mobilité réduite.

De même sur le réseau ferré nous avons achevé la transformation de toutes les gares parisiennes du RER A et B. Ces gares utilisées quotidiennement par un grand nombre de voyageurs sont désormais accessibles à tous.

Grâce à ce plan d’investissement ambitieux, nous allons passer de 38% des gares accessibles en 2016 à 60% en 2024. Cette augmentation placera le réseau francilien devant celui de Londres et de New-York.

La mise en accessibilité de l’ensemble du réseau du métro parisien couterait au minimum 5 milliards d’euros. Avec Ile-de-France Mobilités, présidé par Valérie Pécresse, nous avons lancé les premiers chantiers mais nous ne pouvons pas tout faire tous seuls. L’Etat et la Mairie de Paris doivent prendre leurs responsabilités, comme nous l’avons fait, et participer à cet effort de solidarité.

 

Recevez nos
actualités