Nos

Actualités

Valérie Pécresse : « Nous sommes dans une course contre la montre » – Entretien au Figaro.

Dans un long entretien accordé au journal Le Figaro (publié le 24/03/2020), Valérie Pécresse est revenue sur les multiples actions mises en place par la Région Ile-de-France pour faire face à la crise sanitaire engendrée par le Covid-19. Elle y réaffirme le plein engagement de la Région dans cette situation difficile.

La Présidente de la Région Ile-de-France a employé des mots forts pour exprimer l’urgence de la situation et les solutions à apporter. « On est dans une course contre la montre » a déclaré Valérie Pécresse, confiant ensuite ses inquiétudes face aux deux prochaines semaines qui risquent d’être très difficiles. 

Valérie Pécresse a ensuite évoqué l’engagement de la Région pour lutter contre l’épidémie. Un appel a été lancé aux 15.000 étudiants infirmiers d’Ile-de-France pour leur proposer de venir prêter main forte aux hôpitaux publics et privés de la Région. Ces étudiants seront rémunérés comme des professionnels (1537 euros brut pour les élèves de première année, 1827 euros pour les secondes et troisièmes années), la Région fait pleinement confiance dans les capacités et le sens de l’engagement de ces étudiants. 

Comme annoncé, 20 millions de masques ont été commandés pour venir en soutien du personnel soignant et 5 millions arriveront avant la fin de la semaine. « Notre objectif est de doubler l’équipement actuellement fourni aux personnels soignants à l’hôpital et en ville, mais aussi d’équiper les Ehpad, les services de secours, ceux qui ont une mission de service public ainsi que toutes les associations humanitaires et les forces de sécurité ». Mardi dernier, un don de 100.000 masques en provenance de la Chine a été reçu, la Région l’a offert ensuite à des associations humanitaires. 

« Les sans-abris ne peuvent pas être un angle mort du confinement », c’est pourquoi la Région met à disposition de l’Etat les lits d’internat disponibles. Un premier centre va être ouvert à Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) avec 180 places pour l’accueil des sans-abris. Cependant, une fois de plus, la mobilisation des bénévoles est nécessaire.

La Région ne veut pas rester inactive et s’investit dans la recherche d’un traitement contre le virus. Un centre hospitalier francilien va accueillir le programme Discovery (par l’Inserm). La Région soutient à hauteur d’un million d’euros ce programme de recherche qui effectue des tests notamment à partir de la chloroquine. 

Cette crise sanitaire montre que les Régions sont des acteurs majeurs de proximité avec « une vision globale du territoire ». L’Etat a trouvé des collectivités solides sur lesquelles s’appuyer. 

« Le confinement est un révélateur voire un amplificateur des inégalités » selon Valérie Pécresse. Mais il doit pour autant, et pour la sécurité chacun, être respecté par tous. C’est pourquoi la Présidente de la Région a obtenu de l’Etat que les polices municipales puissent être mobilisées pour faire respecter le confinement, notamment dans les quartiers populaires.

Valérie Pécresse conclue cet entretien en appelant à l’unité, l’heure n’est pas aux règlements de comptes mais à l’action. Cela débute par une prise de conscience de chacun de sa responsabilité individuelle et du strict respect des consignes.

Recevez nos
actualités